J’ai testé la cigarette électronique

, , Leave a comment

J’ai entendu parler de la cigarette électronique il y a plusieurs mois, mais n’avais jamais vraiment eu le temps de tester.
Pourtant, plusieurs de mes amis ont réussi à arrêter de fumer complètement grâce à elle, et les forums semblaient unanimes sur son efficacité.
Je fume depuis presque 10ans, et franchement j’avais envie de stopper cette habitude. Chacun de mes essais pour arrêter s’est pourtant soldé par un échec.
Je ne suis pas dépendante de la nicotine, mais du geste, et des petits rituels, de plus travaillant de chez moi cela ne m’aide pas!

Alors je me suis lancée sur la fameuse e-cigarette. Après avoir parcouru les forums afin de choisir le bon modèle (c’est precis, il y a des modèles plus ou moins bien adaptes selon ses habitudes de consommation), j’ai opté pour le Kit StarMax.
pour 65euros, le kit contient deux cigarettes électroniques complètes, le chargeur secteur/usb et le mode d’emploi. J’ai pris en plus plusieurs liquides avec des gouts différents : citron, café et tabac américain. On peut choisir parmi plusieurs dosages de nicotine, allant même jusqu’au sans nicotine.

La cigarette est sobre, plutôt élégante avec son habillage noir :


Elle se compose de deux parties : la batterie, qui tient 4h en utilisation (soit plus de deux jours, puisque pour l’utiliser on appuie sur le bouton), et qui se recharge tres simplement sur secteur :


Et le reservoir, dans lequel on met le liquide. Il est transparent ce qui permet de savoir s’il en reste. Le reservoir de ce modèle contient l’équivalent de 15 cigarettes :

L’utilisation est très simple, il suffit d’appuyer sur le bouton en inhalant. Lorsque la batterie est déchargée, le voyant clignote.

Passons maintenant à mon avis :

Déroutant au debut, car le gout est “different”, il faut s’habituer à la prise en main de l’objet. Au bout de quelques bouffées, on n’y fait plus attention.
La quantité de fumée est impressionnante, on a réellement l’impression de fumer, mais sans aucune odeur (ni pour soi ni pour les autres).
Bien souvent lorsque l’allumais une cigarette je me sentais “obligée” de la finir. Là on peut juste prendre une ou deux bouffées de temps en temps.
Les processus de remplissage et de recharge sont simples et rapides, et le fait d’avoir deux batteries permet d’alterner sans se retrouver à cours.
Les premiers jours, je fumais encore 2-3 “vraies” cigarettes, puis petit à petit je suis passée entièrement à l’electronique. il faut dire que le fait de pouvoir “fumer” (on dit “vapoter” pour les connaisseurs) en interieur est très plaisant en hiver. Lorsque j’ai eu l’occasion de refumer une vraie cigarette, celle-ci avait un gout qui m’a fait la jeter au bout d’une bouffée. Je me suis complètement habituée à cette façon de fumer beaucoup plus douce, et pour cause, il n’y a pas de combustion, et cela se ressent, pas d’odeur, pas de toux, pas de gorge prise le matin ou d’habits qui empestent, le bonheur!!!

Je ne vois pas de point negatif, à partir du moment ou l’on prend deux batteries pour pouvoir alterner.
La cigarette electronique a été une véritable découverte, et est en plus un terrain de discussion puisqu’elle attise la curiosité lorsque je m’en sers en extérieur.
Si vous voulez arrêter de fumer, je vous conseille véritablement d’essayer, pour ma part cela a été radical!!

Cigarette Starmax Via Altersmoke

 

Leave a Reply

(*) Required, Your email will not be published